Nos offres d'emploi

RELAIS INFORMATEURS :

Offre pubmliée le 13 mars 2019

Nous sommes à la recherche des relais informateurs dans les 10 régions du Cameroun âgés de 19 à 50 ans , de nationalité camerounaise ou étrangère ayant une expérience dans les métiers des droits de l’homme , de la démocratie et de la santé de reproduction . Lesdits candidats devront s’exprimer en français ou en anglais, la langue Haoussa serait un atouts .

Profil recherché

  • Avoir 1 à 2 années d’expériences ;
  • résider dans l’une des 10 régions du Cameroun ;
  • être titulaire d’un BEPC jusqu’au BAC ;
  • Le permis de conduire serait un atout.

Nos partenaires

CIVICUS

CIVICUS : Est une Organisation Internationale à but Non Lucratif qui se décrit comme « Une alliance mondiale vouée au renforcement de l’ action citoyenne et de la société civile dans le monde .

ERASIN 76 CRIMES .COM

ERASIN 76 CRIMES .COM : C’est un blog qui se concentre sur le fardeau humain des lois anti-LGBTI de plus de 76 pays et sur la lutte pour les abroger .

INPUD ( International Network of People who Use Drugs )

INPUD ( International Network of People who Use Drugs ) : Le réseau International des personnes qui utilisent des drogues est une organisation mondiale basée sur les pairs qui cherche à promouvoir la santé et à défendre les droits des personnes qui utilisent les drogues. Il exposera et combattra la stigmatisation , la discrimination et la criminalisation des personnes qui utilisent des drogues et son impact sur la santé et les droits de ceux ci.

MINSANTE (Ministère de la Santé Publique)

MINSANTE (Ministère de la Santé Publique) Créé en 1958 , Le Ministère de la santé Publique est placé sous l’autorité d’un Ministre, responsable de l’élaboration et de la mise en œuvre de la politique du gouvernement en matière de santé publique. Il est chargé d’assurer l’organisation , la gestion et le développement des formations sanitaires publiques , d’assurer le contrôle technique des formations sanitaires privées, de veiller à l’extension de la couverture sanitaire du territoire , de veiller au développement des actions de prévention et de lutte contre les épidémies et les pandémies, de veiller à la qualité des soins et à l’amélioration du plateau technique des formations sanitaires publiques et privées, pour ne citer que ces exemples.

C.N.D.H.L. ( Commission Nationale des Droits de l’Homme et des libertés)

C.N.D.H.L. ( Commission Nationale des Droits de l’Homme et des libertés) : Créée en 1990 par le décret n° 90/1459 du 8 novembre 1990, c’est une institution indépendante de promotion et de protection des droits de l’homme au Cameroun. La C.N.D.H.L. se consacre en priorité à la mise en œuvre et au respect des droits de l’homme au Cameroun . C’est ainsi qu’elle dénonce véhément toutes les atteintes aux droits fondamentaux et aux libertés publiques partout dans la pays ; Sa démarche repose principalement sur les actions de consultation, d’observation , d’investigation, d’évaluation, de dialogue, de concertation et d’alerte en matière de promotion et protection des droits de l’homme. De ce fait elle occupe une position stratégique et unique dans le paysage institutionnel camerounais .

Le Digital Defenders Partnership

Le Digital Defenders Partnership (DDP) a été formé en 2012 par la Freedom Online Coalition (FOC). Le DDP a pour objectif de protéger et de promouvoir la liberté d'internet et de le préserver de toute menace émergente, en particulier dans les environnements répressifs. Nous coordonnons l'aide d'urgence aux particuliers et aux organisations, tels que les défenseurs des droits de l'homme, les journalistes, les militants de la société civile et les blogueurs. Nous adoptons une approche axée sur les droits et centrée sur les personnes, en nous concentrant sur nos valeurs fondamentales de transparence , de droits de l'homme , d' inclusivité et de diversité , d' égalité , de confidentialité et de liberté .

Hivos

Hivos a été fondée en 1968, inspirée par les valeurs humanistes. Nos fondateurs étaient convaincus que le travail de développement devait être laïc, car une véritable coopération suppose le respect de croyances différentes. Dans notre toute première brochure, nos fondateurs ont écrit que «les changements nécessaires devraient émaner des communautés elles-mêmes - des personnes à la base de la société». Ces convictions sont toujours reflétées dans notre travail.

Laissez-nous votre adresse email et soyez parmi les premiers à recevoir nos publications et offres.